Analyses, En français

Résoudre le casse-tête des compétences

Chaque jour, les Canadiens et les Canadiennes prennent des décisions qui influencent leur carrière et leur vie, et les entreprises prennent des décisions qui influencent leurs organisations. Pour que leurs choix soient bien éclairés, ils doivent pouvoir s’appuyer sur des renseignements exacts, opportuns et pertinents. Les développements récents (notamment l’évolution technologique) font toutefois en sorte que les compétences et les exigences relatives aux emplois sont moins clairement définis qu’avant. Même les compétences exigées pour de nombreux emplois traditionnels évoluent, et les employeurs signalent qu’il est difficile de trouver des travailleurs possédant les compétences requises pour occuper les postes vacants – tant dans les secteurs établis que dans les nouveaux. De même, les travailleurs ont du mal à comprendre les nouvelles compétences requises pour les emplois et, bien souvent, ils ne possèdent pas les outils ni les connaissances nécessaires pour satisfaire à ces nouvelles exigences. Comment les travailleurs et les employeurs peuvent-ils s’y retrouver dans un marché du travail de plus en plus structuré par l’offre et la demande de compétences, plutôt que par la qualification des diplômés?

Le Canada a mis en œuvre des programmes et des initiatives d’acquisition de compétences sans établir un cadre commun permettant d’échanger les connaissances et les résultats d’évaluation. Malgré l’importance des compétences et l’intérêt qu’elles suscitent, l’information sur le marché du travail est rare et incomplète. Il en résulte des données limitées sur l’offre et la demande de compétences au Canada.

La multiplicité des systèmes de classification – qui, dans certains cas, distinguent mal les connaissances, les compétences et les aptitudes – sème la confusion. Par conséquent, les Canadiens et les Canadiennes doivent souvent se fier à leur propre définition du « savoir-être » et décider eux-mêmes quelles compétences particulières ils devraient acquérir (ou, dans le cas des éducateurs et des employeurs, quels types de formation ils devraient offrir). Une telle imprécision fait qu’il est difficile de réellement relever les défis en matière de compétences.

Pour véritablement établir une taxonomie cohérente des compétences, il faut avant tout une compréhension claire et commune de ce que nous entendons par « compétences » – ce qui faisait défaut au Canada jusqu’à tout récemment. Il n’est pas aisé de définir les compétences, la définition variant souvent fortement d’une discipline à l’autre.

Pourtant, d’autres régions, notamment l’Europe et les États-Unis ont des définitions communes depuis un certain temps.

Extraits choisis par le Moniteur de l’emploi. Lire la suite @ Résoudre le casse-tête des compétences

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Jobs – Offres d’emploi – US & Canada (Eng. & Fr.)

The Most Popular Job Search Tools

Even More Objectives Statements to customize

Cover Letters – Tools, Tips and Free Cover Letter Templates for Microsoft Office

Follow Job Market Monitor on WordPress.com

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Follow Job Market Monitor via Twitter

Categories

Archives

%d bloggers like this: