En français, Les politiques et la politique

COVID-19 au Québec et au Canada – Les programmes pour les travailleurs ne sont pas suffisants

ÉditorialAu Canada et au Québec, les gouvernements ont multiplié les programmes qui sont guère généreux, alignés sur l’assurance-emploi et son pauvre 55% du salaire assurable. Voyez ce qui se fait ailleurs, comme au Royaume-Uni où le Gouvernement paiera jusqu’à 80% du salaire de ceux qui perdent leur emploi @ https://jobmarketmonitor.com/2020/03/22/covid-19-and-jobs-in-uk-government-to-pay-80-of-wages-for-those-not-working/.

La Chambre des Communes vote mardi. Les programmes du Canada ne sont pas suffisants. Il est encore temps d’agir. Écrivez à votre député.


Des centaines de milliers de Canadiens perdent leur emploi. On apprend à l’instant que plus de 500 000 Canadiens ont déposé une demande à l’assurance-emploi au cours de la dernière semaine, contre près de 30 000 à la même période l’an dernier. Les entreprises, qui jusqu’à hier luttaient contre les pénuries de main-d’œuvre, souhaiteraient maintenir un certain lien d’emploi avec leurs salariés,  mais elles se voient contraintes d’en licencier un grand nombre.  On comprend le désarroi des travailleurs et des employeurs. Chacun cherche des mesures extraordinaires qui leur permettraient de traverser cette crise en limitant les dégâts.

Mais, justement, il ne faut pas chercher à réinventer la roue. Si l’on conçoit à la va-vite des nouveaux programmes, il faudra des procédures administratives et du temps pour les mettre en place et on connaitra toutes sortes de ratés opérationnels. Ou bien les chèques arriveront trop tard, ou bien nous gaspillerons des fonds publics en distribuant de l’argent à des gens qui n’en ont pas vraiment besoin.

Or, il existe déjà un régime servant à indemniser les personnes qui n’ont plus de revenu de travail; c’est l’assurance-emploi. Ce Régime permet de mutualiser les risques de chômage en plus d’agir comme « stabilisateur économique » de premier plan. Il faut faire appel à ce régime pour lequel il existe une « machine administrative » toute prête qui peut donc être mobilisée pour aider rapidement les gens. Mais, pour la durée de la crise du coronavirus, il faut bonifier ce régime afin qu’il puisse répondre adéquatement aux besoins pressants. En fait, les critères d’accès à l’assurance-emploi et la portée du Régime  ont a été resserrés avec le recul du chômage, dans un souci de préserver l’incitation au travail. De toute évidence, cela ne correspond plus à la situation actuelle.

Les bonifications qui devraient, à notre avis, être apportées au Régime d’assurance-emploi comportent ces cinq volets :

  1. Éliminer la semaine de carence avant de toucher les prestations. Le gouvernement a déjà adopté cette mesure.
  2. Accepter toutes les personnes qui sont empêchées de travailler à cause de la crise actuelle. Il s’agit des travailleurs autonomes (ce que le gouvernement fédéral a déjà accepté) et des travailleurs récents (qui ne se sont pas encore qualifiés à l’assurance-emploi).
  3. Hausser de 55 % à 75 % de taux de remplacement de revenu pendant la période de chômage. Ne remplacer que 55 % du salaire risque de s’avérer insuffisant pour de nombreux travailleurs.
  4. Augmenter de l’ordre de 25 % le maximum de la rémunération annuelle assurable, qui est actuellement de 54 200 $. Autrement dit, au lieu de calculer le taux de remplacement de revenu sur un plafond de 54 200 $, ce dernier se situerait temporairement à 70 000 $.
  5. Établir la durée maximale de prestations à 14 semaines pour les personnes non-admissibles aux prestations régulières.

Les mesures 3 et 4 auraient pour effet de porter la prestation maximale de 573 $ à 764 $ par semaine. Ainsi, les salariés  (qui n’auraient plus de dépenses associées au travail)  toucheraient un niveau de revenu net équivalent à peu près à celui de leur salaire habituel. Les employeurs seraient aussi moins enclins à imaginer des scénarios difficiles à déployer et mettre en œuvre (comme des subventions salariales) pour retenir des travailleurs dont ils n’ont pas vraiment besoin dans le contexte actuel. Enfin, une bonification temporaire et exceptionnelle du Régime éviterait que les gouvernements provinciaux déploient leur propre programme d’indemnisation, ce qui ne s’effectue pas sans dédoublements et une certaine lourdeur.

Il faudra, bien sûr, que les services fédéraux concernés, fassent preuve d’adaptation et de mobilisation. On nous rapporte que certains bureaux de Service Canada (qui gère notamment l’assurance-emploi)  sont fermés et que les lignes téléphoniques sont engorgées. En ces temps difficiles, il faut au contraire, accroître les moyens de répondre aux Canadiens mal pris.

Ces bonifications temporaires sont financièrement abordables. Le Régime affiche un surplus cumulatif de près de 4 milliards $ alors que les cotisations sont à des niveaux planchers. On peut donc bonifier le régime et l’on doit le faire compte tenu de l’état prévisible du marché du travail dans les prochaines semaines. Nous pourrons sur l’inévitable reprise pour renflouer le Compte à moyen terme.

En outre, le coût des bonifications devraient être partiellement financé par les fonds que le Gouvernement du Canada prévoit consacrer aux nouveaux programmes qui deviendraient dès lors non-nécessaires.

Les représentants des divers partis politiques se réunissent ces jours-ci à la Chambre des communes afin d’adopter des mesures urgentes. Nous les invitons à envisager les propositions formulées ici.

Michel Cournoyer et Yvon Boudreau

SIGNER LA PÉTITION @ http://chng.it/X78CKbhyZv

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Jobs – Offres d’emploi – US & Canada (Eng. & Fr.)

The Most Popular Job Search Tools

Even More Objectives Statements to customize

Cover Letters – Tools, Tips and Free Cover Letter Templates for Microsoft Office

Follow Job Market Monitor on WordPress.com

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Follow Job Market Monitor via Twitter

Categories

Archives

%d bloggers like this: