Analyses, En français

Apprentis au Canada – Ceux qui ont terminé leur programme étaient plus susceptibles de se trouver un emploi

La forte croissance économique relativement constante depuis 2000 et les pressions démographiques comme le vieillissement de la main-d’œuvre ont contribué à la demande accrue d’ouvriers de métiers qualifiés. Malgré le déclin qui a suivi la récession économique de 2008 et 2009, le nombre de nouvelles inscriptions aux programmes d’apprentissage a augmenté de près de 200 % depuis les années 1990. 

La formation en apprentissage est l’un des principaux moyens dans le cadre desquels les personnes acquièrent les connaissances et les habiletés requises pour devenir des ouvriers de métiers qualifiés. L’Enquête nationale auprès des apprentis (ENA) de 2015 permet d’examiner l’expérience de la formation en apprentissage au Canada, y compris les parcours menant à l’apprentissage d’un métier et aux métiers spécialisés, ainsi que les facteurs ayant une incidence sur l’achèvement des programmes d’apprentissage.

Cette vue d’ensemble du rapport national de l’ENA offre un premier aperçu des données générées dans le cadre de cette nouvelle enquête. Chaque chapitre du rapport porte sur un des nombreux thèmes clés, notamment le profil sociodémographique des apprentis, l’aide financière et les résultats sur le marché du travail.

Faits saillants

  • La majorité des apprentis étaient de jeunes hommes nés au Canada alors que les femmes et les immigrants demeuraient sous-représentés
  • Alors que la majorité des apprentis ont déclaré ne pas avoir éprouvé de difficultés pendant leur programme d’apprentissage, certains ont indiqué avoir eu des contraintes financières et vécu de l’instabilité d’emploi
  • Les apprentis ont tiré parti de l’aide financière qui leur était offerte
  • Près des trois quarts des apprentis ont obtenu un certificat portant la mention Sceau rouge
  • Les apprentis qui ont terminé leur programme d’apprentissage étaient plus susceptibles de se trouver un emploi
  • Une faible proportion d‘apprentis ont déménagé avant, durant et après leur programme d’apprentissage
  • La plupart des apprentis avaient des attitudes positives envers les métiers

Les apprentis ayant terminé leur programme sont plus susceptibles de trouver un emploi

La majorité des apprentis ont obtenu un emploi permanent et des avantages sociaux liés à l’emploi. Néanmoins, les taux de succès pour obtenir un emploi étaient plus élevés parmi ceux qui ont terminé leur programme d’apprentissage que parmi ceux qui ne l’ont pas terminé. Un autre avantage de terminer un programme d’apprentissage est que le revenu annuel moyen des finissants était supérieur à celui de ceux qui n’avaient pas terminé leur apprentissage. Les apprentis qui ont terminé leur programme avaient un revenu annuel moyen de 69 512 $ ou une rémunération de 33 $ l’heure. En comparaison, ceux qui n’ont pas terminé leur programme avaient un revenu annuel moyen de 59 782 $ ou un salaire de 28 $ l’heure.

Graphique 1 
Répartition des catégories de salaires horaires chez les employés salariés, par statut d’apprenti, Canada

Graphique 1: Répartition des catégories de salaires horaires chez les employés salariés, par statut d'apprenti, Canada

Plus de 8 apprentis sur 10 étaient en emploi en 2015. Les apprentis immigrants avaient un taux d’emploi semblable à celui des apprentis en général (80 %), tandis que les taux d’emploi étaient relativement inférieurs chez les Autochtones (76 %) et les femmes (73 %).

La majorité des apprentis qui ont terminé leur programme d’apprentissage (89 %) dans l’un des 10 principaux métiers Sceau rouge occupaient un emploi lié à ce programme. Les résultats varient de 80 % pour les coiffeurs et coiffeuses à 96 % pour les plombiers et plombières. Le Programme interprovincial Sceau rouge est la norme canadienne pour les métiers spécialisés. Il permet aux ouvriers de métiers de faire reconnaître leurs compétences partout au pays. La majorité des apprentis (78 %) étaient inscrits au programme.

Les provinces et les territoires investissent dans les programmes d’apprentissage afin de former les ouvriers de métiers qui contribuent à leurs économies. Les résultats de l’ENA ont indiqué qu’après leur programme d’apprentissage, la majorité des apprentis, qu’ils aient terminé leur programme (94 %) ou non (90 %), occupaient un emploi dans la même province ou le même territoire que celui où ils avaient fait leur apprentissage.

Extraits choisis par le Moniteur de l’emploi de  Enquête nationale auprès des apprentis : Vue d’ensemble du Canada 2015 et Enquête nationale auprès des apprentis : Vue d’ensemble du Canada 2015

Advertisements

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Jobs – Offres d’emploi – US & Canada (Eng. & Fr.)

The Most Popular Job Search Tools

Even More Objectives Statements to customize

Cover Letters – Tools, Tips and Free Cover Letter Templates for Microsoft Office

Follow Job Market Monitor on WordPress.com

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Follow Job Market Monitor via Twitter

Categories

Archives

%d bloggers like this: