Actualité, En français

La pénurie de main-d’œuvre au Québec – L’industrie de la construction frappée de plein fouet

Près de neuf entrepreneurs sur dix sont concernés par la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la construction résidentielle au Québec. C’est ce que dévoile un sondage exclusif publié aujourd’hui par l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ).

« Nous avons beaucoup entendu parler de cet enjeu par nos membres et nous voulions avoir des données précises sur la réalité vécue sur le terrain par les entrepreneurs. Incontestablement, les résultats de notre sondage dressent un portrait inquiétant des impacts de la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la construction », commente François Vincent, vice-président des relations gouvernementales et des relations publiques de l’APCHQ.

Une situation inquiétante

L’analyse des données indique que 79 % des employeurs du secteur résidentiel ont des difficultés de recrutement. Les entrepreneurs qui réalisent des travaux assujettis à la Loi R-20 (travaux CCQ) sont affectés par la pénurie dans une proportion de 78 % et de 64% pour ceux qui accomplissent des projets de construction non régis (travaux non CCQ). En ce qui concerne les travaux CCQ, 76 % des employeurs ont eu de la difficulté à recruter des compagnons et 66 % des apprentis. Il s’agit d’ailleurs des deux catégories d’emploi qui comptaient le plus grand nombre de postes à pourvoir par les entreprises durant la dernière année. Par ailleurs, pour la réalisation des travaux réglementés par la convention collective du secteur résidentiel, les données du sondage indiquent que les employeurs ont eu en moyenne un manque à gagner de près de deux compagnons (1,9) et de deux apprentis au cours de la dernière année.

Des conséquences majeures

Les effets de la pénurie de main-d’œuvre sont tangibles et multiples :

  • Pour 81 % des répondants, la croissance de l’entreprise est d’abord affectée.
  • Une proportion de 79 % d’entrepreneurs considère que la productivité organisationnelle est aussi touchée.
  • Sur le plan personnel, 78 % des dirigeants ont augmenté leurs propres heures de travail au chantier.
  • 78 % des entreprises éprouvent quant à elles des difficultés à respecter les délais consentis pour les travaux.
  • Dans 77 % des cas, le manque de main-d’œuvre se traduit par un problème de rentabilité.

« Les résultats sont éloquents : la pénurie de main-d’œuvre freine la croissance économique de l’industrie de la construction et la productivité de ses entreprises. Le secteur de la construction et de la rénovation résidentielles représente un important catalyseur économique pour toutes nos régions qu’il serait risqué d’affaiblir », souligne monsieur Vincent.

Extraits choisis par le Moniteur de l’emploi . Lire la suite @ L’industrie de la construction freinée par la pénurie de main-d’œuvre | APCHQ

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Jobs – Offres d’emploi – US & Canada (Eng. & Fr.)

The Most Popular Job Search Tools

Even More Objectives Statements to customize

Cover Letters – Tools, Tips and Free Cover Letter Templates for Microsoft Office

Follow Job Market Monitor on WordPress.com

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Follow Job Market Monitor via Twitter

Categories

Archives

%d bloggers like this: