En français, Les politiques et la politique

La Formation Technique au Collégial au Québec – Rapport accablant de la VG

Nous présentons ci-dessous les principaux constats que nous avons faits lors de l’audit concernant la formation technique au collégial.

  • Les analyses du MEES et des collèges audités ne leur permettent pas de s’assurer que l’offre de formation technique correspond aux besoins du marché du travail. Plus particulièrement, le MEES n’a pas analysé l’évolution de l’offre de formation au cours des 10 dernières années. Quant aux collèges audités, leurs analyses ne tiennent compte essentiellement que du nombre d’inscriptions à chaque programme.
  • La détermination par le MEES des besoins de formation ne prend pas en compte les programmes menant à une attestation d’études collégiales (AEC). Cela peut avoir un impact sur l’atteinte de l’équilibre entre le nombre de diplômés et les besoins de main-d’œuvre.
  • Les demandes d’autorisation de programmes menant à un diplôme d’études collégiales (DEC) déposées par les collèges ne sont pas traitées par le MEES de manière à ce que les meilleures options soient retenues. Par exemple, elles ne sont pas comparées entre elles afin de déterminer les plus porteuses compte tenu notamment des budgets disponibles.
  • L’information fournie par le MEES et les collèges audités sur les perspectives d’emploi, entre autres aux futurs étudiants, est incomplète et peut parfois prêter à confusion. En fait, les données s’appuient sur différentes définitions de taux de placement sans le définir. Par ailleurs, seulement deux des quatre collèges audités publient le taux de placement de tous leurs programmes menant à un DEC sur leur site Web. En ce qui concerne les taux de placement des finissants titulaires d’une AEC, les collèges audités ne les publient qu’excep- tionnellement.
  • Un nombre très limité de programmes techniques conduisant à un DEC a fait l’objet d’une révision de la part du MEES et, lorsque c’est le cas, de longs délais sont observés pour leur révision. Il y a donc un risque que les programmes ne soient pas bien arrimés avec les exigences des emplois. Au 31 décembre 2017, 90 des 112 programmes techniques conduisant à un DEC n’avaient pas été révisés par le MEES depuis leur conception.
  • Le MEES et les collèges audités n’ont pas de vue d’ensemble de la qualité des programmes de formation technique. Les outils utilisés par le MEES comportent des limites notamment quant au suivi de la mise en œuvre des programmes. Dans les collèges, l’évaluation continue de la qualité des programmes est le principal moyen mis en place pour apporter les ajustements nécessaires au maintien de la qualité. Toutefois, son implantation, commencée au cours des 10 dernières années, n’est pas encore complétée.

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Jobs – Offres d’emploi – US & Canada (Eng. & Fr.)

The Most Popular Job Search Tools

Even More Objectives Statements to customize

Cover Letters – Tools, Tips and Free Cover Letter Templates for Microsoft Office

Follow Job Market Monitor on WordPress.com

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Follow Job Market Monitor via Twitter

Categories

Archives

%d bloggers like this: