En français, Les politiques et la politique

Éducation au Canada – Pour un effort coordonné pour qu’un nombre accru de jeunes acquièrent de l’expérience à l’étranger

Les Canadiens tirent fierté de leur société ouverte, diversifiée et innovante. Pourtant, le Canada est-il prêt à affronter les défis de l’avenir?

Les jeunes Canadiens ont besoin de connaissances, de compétences et d’expériences pour réussir dans un monde de plus en plus complexe et compétitif. L’innovation technologique transforme la nature du travail et les compétences requises dans l’économie du XXIe siècle. Les relations avec les pays émergents sont de plus en plus importantes pour la prospérité du Canada. La génération actuelle de jeunes Canadiens devra se sentir à l’aise en travaillant avec des collègues de différents milieux. Ils devront faire preuve de conscience et confiance de soi ; accepter d’assumer des risques calculés ; et de démontrer une connaissance du monde et d’autres sociétés.

Ce ne sont pas des compétences facultatives au XXIe siècle, mais bien essentielles.

L’éducation mondiale encourage ces compétences. Le fait de permettre à un plus grand nombre de Canadiens d’acquérir une expérience internationale dans le cadre de leurs études universitaires ou collégiales constitue un investissement dans leur avenir et, partant, dans celui du Canada. Ce faisant, les jeunes Canadiens, y compris ceux de milieux défavorisés, seront outillés pour réussir dans la nouvelle économie. En outre, le Canada pourrait resserrer les liens à d’importants partenaires commerciaux et centres d’investissement, notamment dans les économies émergentes, et renforcer les relations entre les établissements d’enseignement canadiens et les réseaux de recherche mondiaux, qui sont essentiels à l’innovation nationale. Cela permettrait également d’affermir les valeurs d’ouverture et d’inclusion qui sont cruciales pour le succès du Canada à titre de société diversifiée, particulièrement en période d’intolérance croissante.

Les personnes qui voyagent à l’étranger changent sur le plan personnel et parfois de façon intangible. Nous savons que l’apprentissage mondial compte pour l’ensemble de la population, et les éléments de preuve à ce sujet abondent.

Des études ont démontré que l’éducation internationale est associée à des résultats scolaires et à des taux de diplomation plus élevés ainsi qu’à des taux d’emploi et à des salaires supérieurs après l’obtention du diplôme. Ces avantages semblent être particulièrement bénéfiques pour les étudiants de milieux défavorisés, car la possibilité d’étudier et de travailler dans un autre pays est un égalisateur important sur les plans sociale et économique.


Qu’est ce que l’éducation mondiale?

Les expressions « éducation mondiale » et « éducation internationale » utilisées dans ce rapport décrivent les expériences d’apprentissage structurées à l’intention des étudiants canadiens qui ont lieu à l’étranger et qui s’inscrivent dans un programme d’études d’une université, d’un collège ou d’un institut canadien. Ces expériences peuvent comprendre des cours avec et sans crédits, des échanges et des stages de recherche et de formation, ainsi que des internats, des stages coops et d’autres placements d’apprentissage intégrés au travail dans des organismes publics et privés.


De nombreux pays, à la fois les plus proches partenaires du Canada et ses concurrents, ont déjà reconnu l’importance des possibilités d’études à l’étranger offertes à leur population étudiante. Les États-Unis, l’Australie et les pays membres de l’Union européenne, par exemple, ont déployé des stratégies ambitieuses pour augmenter le nombre d’étudiants postsecondaires qui acquièrent une expérience internationale. Ils estiment qu’une telle expérience procure un avantage à leurs citoyens et sociétés. Ces stratégies ont suscité une augmentation marquée de la mobilité internationale des étudiants.

Le Canada n’a pas adopté de stratégie en ce sens, et cela se voit. La proportion d’étudiants canadiens qui se rend à l’étranger est beaucoup plus petite que celui de la majorité des pays homologues, et l’écart se creuse. En outre, le nombre relativement faible d’étudiants canadiens qui poursuivent leur apprentissage à l’étranger le font dans un nombre de pays très restreint – les États-Unis, l’Europe de l’Ouest et l’Australie – et étudient dans leur langue maternelle. Nous ne préparons pas les jeunes Canadiens à affronter les défis dans un monde en rapide évolution.

Bien que les Canadiens tirent fierté de leur société ouverte et diversifiée avec des fortes connexions à l’internationale, même les États-Unis, que de nombreux Canadiens perçoivent comme plus insulaires, en font plus pour élargir les horizons de leur jeune population grâce à l’éducation internationale. La diversité de la population canadienne ne se traduit pas nécessairement en cosmopolitisme ou en compétences que les Canadiens – et le Canada – doivent posséder pour réussir. Ces compétences et valeurs ne sont pas innées, mais doivent être cultivées.

Le gouvernement du Canada a récemment collaboré avec les établissements d’enseignement et les autres ordres de gouvernement pour accroître le nombre d’étudiants étrangers au pays. Maintenant, ce dont nous avons besoin est un effort coordonné pour qu’un nombre accru de jeunes Canadiens acquièrent de l’expérience à l’étranger. Selon le bilan d’autres pays, les stratégies nationales – sous la direction des gouvernements nationaux en partenariat avec les autres administrations, les établissements d’enseignement et le secteur privé – ont porté des fruits. Sans une stratégie nationale judicieuse dotée de fonds suffisants et comportant des objectifs et des responsabilités clairs, le Canada continuera de marquer du retard.

Il était une époque où l’éducation à l’étranger était considérée un privilège exceptionnel, mais cette époque est révolue. Actuellement, elle doit être perçue comme un outil essentiel pour outiller les jeunes Canadiens de tous les horizons afin d’assurer leur succès. Leur avenir, et celui du Canada, en dépend.

Extraits choisis par le Moniteur de l’emploi . Lire la suite @Éducation Mondiale pour les Canadiens

Advertisements

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Jobs – Offres d’emploi – US & Canada (Eng. & Fr.)

The Most Popular Job Search Tools

Even More Objectives Statements to customize

Cover Letters – Tools, Tips and Free Cover Letter Templates for Microsoft Office

Follow Job Market Monitor on WordPress.com

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Follow Job Market Monitor via Twitter

Categories

Archives

%d bloggers like this: