Analyses, En français

Mères au Canada – Le plus faible temps de loisir jamais mesuré dans les enquêtes

Que font les Québécois de leur temps ? working mother

Une étude comparative menée auprès de 15 000 Canadiens lors de cinq grandes enquêtes réalisées de 1986 à 2010 par Statistique Canada sur l’emploi du temps révèle que les Québécois allouent désormais près de 46 heures par semaine au boulot, si l’on inclut les heures non rémunérées et le temps de déplacement vers leur lieu de travail. « La plus grande tendance, c’est qu’on travaille plus. Au moins quatre heures de plus en moyenne qu’à la fin des années 90 et cinq heures de plus par semaine que les travailleurs français ou américains. Sur 20 ans, le changement est radical », affirme Gilles Pronovost, professeur émérite, associé au Département d’études en loisir, culture et tourisme de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Entre 1992 et 2005, les Québécois trimaient en moyenne quatre heures de moins que les autres Canadiens, mais c’est chose du passé.

Travail, travail, travail  

Dans toutes les tranches d’âge, le poids du travail est monté en flèche, surtout chez les 45 à 54 ans, qui boulonnent 12 heures de plus par semaine que la génération précédente. La semaine de travail des Québécois de 35 à 44 ans, souvent jeunes parents, s’est alourdie de six heures en 30 ans, et celle des « préretraités » (55-64 ans), de cinq heures depuis 20 ans. Adieu, liberté 55 ! « En raison de la plus forte scolarisation, les gens arrivent plus tard sur le marché du travail. Il est clair qu’ils vont y rester aussi plus longtemps et plus d’heures, comme le montre la hausse des heures travaillées à l’âge de la préretraite », croit Gilles Pronovost.

L’auteur de Que faisons-nous de notre temps ? 24 heures dans la vie des Québécois, tout juste publié aux Presses de l’Université du Québec, affirme que ce sont les mères, avec 42 heures engouffrées dans le temps de travail, qui ont le plus étiré l’élastique. « Elles travaillent cinq heures de plus qu’en 1998 et jouissent du plus faible temps de loisir jamais mesuré dans les enquêtes canadiennes, en baisse de quatre heures et demie par semaine », dit-il.

Extraits choisis par le Moniteur de l’emploi  de  À la recherche du temps perdu | Le Devoir

Advertisements

Discussion

No comments yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Jobs – Offres d’emploi – US & Canada (Eng. & Fr.)

The Most Popular Job Search Tools

Even More Objectives Statements to customize

Cover Letters – Tools, Tips and Free Cover Letter Templates for Microsoft Office

Follow Job Market Monitor on WordPress.com

Enter your email address to follow this blog and receive notifications of new posts by email.

Follow Job Market Monitor via Twitter

Categories

Archives

%d bloggers like this: